Une femme sera par contre charmée si vous vous révélez d’une nature peu encline à fréquenter les bars et à «courir la galipote». Tant mieux pour vous si vous n’êtes pas de ce type, et pouvez le dire sans mentir. Si au contraire vous passez toutes vos soirées dans ce bar où vous venez de la rencontrer, n’insistez pas sur ce fait. Elle pourrait croire que vous êtes un «méchant garçon» qui courtise toutes les femmes. Aimez les femmes, oui, mais parfois en silence; entre nous, «qui trop embrasse mal étreint». À quoi cela sert-il de séduire toutes les femmes, si nous n’en avons besoin que d’une pour être heureux?

 

Celle-là qui vous intéressait tant, vous avez donc osé lui parler parce que vous avez su contrôler votre timitidé. Vous avez été franc, mais avez su ménager une part de mystère. N’abordez pas de vous-même le sujet de vos expériences sentimentales précédentes. Personne n’est semblable, et l’on croira devoir ressembler à telle femme qui vous a plu par le passé; c’est tout un contrat que peu de gens seront prêts à passer. N’allez pas non plus commettre l’erreur de faire tout de suite allusion au sexe. Si elle en a envie, tant mieux. Elle sera attendrie que vous sachiez attendre et puissiez dire par la suite: «Je te désirais, mais ne voulais pas te faire croire que je «ne pensais qu’à ça», et que tu ne m’intéressais que pour «ça». Je tenais à ce que tu saches que je te respectais». Une femme désire au plus haut point se savoir respectée et aimée pour ce qu’elle est, dans son coeur, dans sa tête, et non uniquement dans son corps. Du reste, si vous ne recherchez qu’une fille avec qui passer la nuit, on le sentira, et vous avez de fortes chances de passer la nuit seul.

 

Le toucher n’implique pas nécessairement une relation sexuelle, mais il facilite le rapport avec autrui. Les gens qui vous touchent, à l’épaule, au bras, vous laissent-ils indifférent? Ne sont-ils pas plutôt ceux dont vous vous souvenez le plus après une soirée? De même, le toucher montre votre disposition à entrer en contact avec quelqu’un. Vous pénétrez dans sa zone d’intimité, et tous deux cessez d’être totalement étrangers l’un à l’autre.

 

Voici que vous bavardez depuis un bon moment, mais vous vous demandez bien si votre compagne éprouve de l’attirance pour vous. Alors je vous énumère quelques indices que j’ai pu observer. En se touchant elle-même, le plus souvent inconsciemment, une femme manifeste de l’intérêt, et le désir, le plus souvent inconscient aussi, que ce soit vous qui la caressiez. Ainsi, elle passera la main dans ses cheveux, jouera avec une bague, promènera un doigt sur le rebord de son verre... Cela vous fait sourire? Observez à votre tour, et vous saurez m’en donner des nouvelles. Autre indice, que vous connaissez déjà et sur lequel vous ne devez pas nourrir de doute : si elle détourne son regard, elle n’éprouve pas beaucoup d’attirance pour vous. Voyez les choses comme elles sont. Avez-vous remarqué comme les gens qui s’aiment exécutent souvent les mêmes mouvements en même temps? Une grande attention est ainsi partagée entre les deux.

Page précédente